Entretien d’explicitation – Formation en mars 2018 – Stage de base

L’ENTRETIEN D’EXPLICITATION

Stage de base du lundi 26 mars 2018

au vendredi 30 mars 2018

  • L’Entretien d’Explicitation est une démarche et un ensemble de techniques qui permettent de prendre des informations là où d’autres outils ne parviennent pas à les obtenir. L’explicitation permet d’adapter son action professionnelle en fonction des publics, des contextes et des demandes.
  • Mise en œuvre sans jugements, centrée sur l’action, cette position de dialogue est aussi très utile dans les relations personnelles.
  • De plus, ces techniques d’explicitation sont complémentaires des savoir-faire que possèdent déjà les professionnels dans leur domaine de compétence et permettent de leur donner encore plus d’efficacité.
  • Métamorphoses est l’association représentante officielle du GREX (Groupe de recherche sur l’explicitation), pour la région PACA.

Programme et déroulement de la formation à l’entretien d’explicitation

OBJECTIFS :

L’Entretien d’Explicitation est une démarche et un ensemble de techniques qui permettent de prendre des informations là où d’autres outils ne parviennent pas à les obtenir. L’explicitation permet d’être plus précis et plus efficace dans ses interventions et d’adapter son approche professionnelle en fonction des publics, des contextes et des demandes.

Cette formation vise donc à s’améliorer en tant que « praticien réflexif ». En effet, les techniques d’explicitation sont complémentaires des savoir-faire que possèdent déjà les professionnels dans leur domaine de compétence et permettent de leur donner encore plus d’efficacité.

DEROULEMENT :

La formation proposée permet d’expérimenter les outils fondamentaux de l’entretien d’explicitation grâce à une progression sur cinq journées :

1er jour : Définition de l’entretien. Les positions de parole et la mémoire. Récits et évocations. Passer du « pourquoi » au « comment » pour obtenir des évocations concrètes et des réponses fiables, en lien avec le vécu de la personne questionnée. Mises en situation. Le contrat de  communication – cadre essentiel de l’explicitation. Les critères de l’évocation.

2e jour : La mise en place de l’évocation. Découvrir les catégories de verbalisation qui permettent à la personne questionnée de se centrer sur ses actions propres en dehors de tout commentaire et  jugement. La fonction des questions. La place centrale de l’évocation de l’action spécifiée dans le processus d’apprentissage. Exercice pivot sur les satellites de l’action : le « quadrille de l’entretien ». Position d’écoute et d’accompagnement.  

3e jour : La fragmentation de l’action. Description, chronologie, précision des éléments évoqués. Reformuler ou récapituler ? L’acceptation de l’altérité des points de vue. La place de l’émotion et de la relation. Accéder à la mémoire concrète, aux représentations et au vécu de votre interlocuteur. Dans le même temps où vous recueillez des informations, votre interlocuteur s’auto-informe sur celles-ci, c’est-à-dire sur la façon dont il s’y est pris pour dire ce qu’il a dit ou fait ce qu’il a fait.

Autrement dit, selon le but choisi en accord avec l’interlocuteur :

► Faire décrire le déroulement d’une action vécue, dans toutes les dimensions utiles.

► Favoriser et/ou provoquer la prise de conscience des actes et des stratégies.

► S’informer de ce qu’une personne fait en cours d’apprentissage, en supervision…

► Aider quelqu’un à s’informer de ce qu’il/elle a ressenti…

 

4e jour : À partir des acquis des jours précédents, questionner pour mettre à jour les stratégies cognitives mises en œuvre par l’apprenant. Exercices avec des supports variés d’apprentissage. Questionner en relation concrète avec la tâche. Accompagner votre interlocuteur pour qu’il parvienne à décrire et à prendre conscience de ses actions physiques et mentales, sans pour autant que vos questions induisent les réponses au plan du contenu. Notion de cohérence du fonctionnement cognitif, affectif et relationnel ; son utilité en pédagogie.

5e jour : De l’implicite du discours à l’explicite : repérer et questionner l’implicite et les abstractions ; les questions d’élucidation ; les questions « confrontantes ». Questionner les critères d’un objectif et mobiliser des ressources pour l’apprentissage grâce à l’explicitation ; exemples concrets. Synthèse en groupe et évaluation personnelle anonyme.

LES MOYENS PEDAGOGIQUES :

1) Pour atteindre les objectifs nous disposons des techniques suivantes :

– Contrat de communication.

– Evocation (référence à une situation spécifiée).

– Utilisation des catégories de verbalisation.

– Repérage des jugements, commentaires et interprétations.

– Régulation des échanges par notre approche systémique.

 

2) Ceci constitue une pédagogie constructive : simple, structurée, concrète et mise en œuvre par :

–   Des exercices structurés et progressifs.

–   Une documentation fournie par les formateurs.

  • Un travail en petits groupes, avec restitution lors des retours en grand groupe.
  • La mise en relation avec des situations vécues par les professionnels.
  • Une ouverture sur les travaux du GREX (Groupe de Recherche sur l’EXplicitation).

MOYENS DE SUIVI ET EVALUATION DES RESULTATS :

  • Retours en grand groupe après chaque mise en situation et exercice.
  • Questionnaire ad hoc sur situation (anonyme).
  • Questionnaire individuel et anonyme rempli en fin d’action.

 

N.B. Ce programme pédagogique constitue seulement une indication, basée sur le déroulement typique des formations que nous avons déjà assurées depuis plus de quinze ans. Nos formations sont expérientielles (fondées sur le vécu dans l’action des participants). Notre pédagogie repose sur des objectifs qui permettent de s’adapter à la profession, au cheminement personnel des participants et à l’évolution du groupe. Notre démarche se caractérise de ce fait par la plus grande souplesse, garante d’efficacité.

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTION :

jean-pierre@metamorphoses.fr / 06.20.40.88.68

 

2017-05-15T10:02:43+00:00